2014-0605-DL

Pause lecture

Sur la terrasse du café d’Huez, alors que les cyclistes s’installent peu à peu, les lecteurs profitent du soleil, encore un peu timide, pour échanger leurs dernières aventures littéraires. Les lectures de ce rendez-vous de juin de Livres et Palabres, étaient éclectiques. Deux ouvrages ont soulevé des discussions passionnées : « Le Chardonneret » de Donna Tartt relate le voyage initiatique d’un adolescent qui doit survivre à sa famille. La peinture et l’artisanat d’art traversent ce roman un peu long, mais envoûtant. Dans un tout autre registre, « La nuit de Maritzburg » de Gilbert Sinoué est un roman historique sur les 23 années que Gandhi a passé en Afrique du Sud et qui ont fait de lui le Mahatma, la Grande Âme. Gilbert Sinoué dévoile un visage méconnu de Gandhi, qui se construit à travers ses obsessions, sa tyrannie et son amitié passionnée avec un architecte allemand, Hermann Kallenbach.

Avec la participation de Anja, Charlotte, Janine et Sandrine.

Les prochains cafés littéraires se dérouleront à Huez les jeudis 3 juillet et 7 août à 10h00

020

Le Voisin de Tatiana de Rosnay

Editeur : Editions Héloïse d'Ormesson (8 avril 2010)
ISBN-10: 235087138X
ISBN-13: 978-2350871387

Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoire. Une de ces femmes auxquelles il n'arrive jamais rien. Comment peut-elle imaginer ce qui l'attend dans le nouvel appartement où elle vient d'emménager ? Sans raisons apparentes, à l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi... Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité ?


Avec une plume serrée, dans une tension dramatique remarquable et un sens du réel surprenant, Tatiana de Rosnay enfonce son héroïne dans un cauchemar qui voit sa personnalité se transformer peu à peu. Et rien ne se passe comme le lecteur habitué aux films d'horreur ou aux comédies romantiques pourrait s'y attendre : entre thriller domestique, conflit intime et roman initiatique, l'auteure brouille les cartes et conduit son histoire vers une issue aussi subtile qu'inattendue. (Karine Papillaud - Le Point du 26 avril 2010 )

L'avis des lecteurs 057

Lu avec plaisir. C'est facile, court mais bien prenant ! Pour tous ceux qui ont eu un jour des problèmes de voisinage… Et pour les autres amateurs d’ambiance nocturne.

020

 Ne t'éloigne pas d'Harlan COBEN

Traduction de Roxane AZIMI

Editeur : BELFOND (7 novembre 2013)
Collection : Belfond Noir
ISBN-10: 2714456723
ISBN-13: 978-2714456724

À Atlantic City, un soir de février, deux personnes disparaissent à la sortie d’un club de la ville : « Cassie », jeune et jolie strip-tease, et Stewart Green, bon père de famille et habitué du club. Dix-sept ans après, Cassie – qui s’appelle désormais Megan –, mène une vie rangée. Épouse d’un riche avocat, la jeune femme a troqué ses tenues sexy pour celles d’une mère de famille respectable. Mais si elle a enterré son passé sous une lourde chape de secrets, elle ne peut s’empêcher de regretter sa vie d’avant… De son côté, Ray Levine, son ex-petit-ami, se morfond dans une vie de paparazzi de seconde zone, hanté et brisé par le souvenir de cette terrible soirée, dix-sept ans plus tôt. Mais de Stewart Green, aucune nouvelle. Résolu à percer le mystère de cette affaire, l’inspecteur Broome poursuit l’enquête, et ne tarde pas à découvrir d’autres disparitions suspectes qui surviennent chaque année, à la même date. Mais quels sont les motifs de ce « Tueur du Mardi Gras » ? Pourquoi s’attaquent-ils aux habitués du club ? Une nouvelle disparition va tout faire basculer. Pour Megan, Ray et Broome, l’heure est venue de renouer avec le passé et d’affronter ses lourds secrets… 

L'avis des lecteurs 057

Bon polar, dans la droite lignée des Harlan Coben avec une enquête habilement ficelée, un style agréable avec un peu d'humour, des personnages intéressants et en toile de fond Atlantic City

020

Le Chardonneret de Donna TARTT

Editeur : PLON (9 janvier 2014)
Collection : Feux croisés
ISBN-10: 2259221866
ISBN-13: 978-2259221863

 Theo Decker a treize ans. Il vit les derniers instants de sa vie d’enfant. Survivant miraculeux d’une explosion gigantesque en plein New York, il se retrouve seul dans la ville, orphelin, et se réfugie chez les parents d’un ami pour échapper aux services sociaux. Mais cette situation ne pourra être que temporaire. Désormais Theo va comprendre très jeune, qu’il ne peut compter que sur lui-même. Tout ce qui lui reste de cette journée où il a perdu sa mère, c’est un tableau, une toile de maître minuscule, envoûtante, infiniment précieuse et qu’il n’a pas le droit de posséder. Mais il ne peut plus s’en détacher. Et elle va l’entraîner dans les mondes souterrains et mystérieux de l’art. La maîtrise du suspens et le foisonnement de l’intrigue sont les deux signatures de Donna Tartt. Son écriture coule, précise et magnifique, collée aux pas de son héros, d’un rebondissement à un autre, sans jamais lâcher le lecteur. Ce nouveau grand roman est une nouvelle prouesse, dans une Amérique hantée par ses démons, esclave de ses obsessions et consumée par ses ambitions. Roman d’initiation à la Dickens, portrait féroce et actuel d’un pays, rythmé comme un thriller et profondément intime, Le Chardonneret condense en dix ans d’écriture et plus de 600 pages, tous les talents et toute l’aura de Donna Tartt.

L'avis des lecteurs 057

Par l'auteur du "Maître des illusions". Ce gros livre de 800 pages est époustouflant dans sa première moitié. La lectrice se dit même subjuguée mais regrette que cela s'essouffle ensuite. Dommage car ce voyage initiatique est beau, porté par l'art , la peinture en particulier, et l'artisanat d'art, même s'il s'agit d'un voyage dans la déglingue et la transgression où s'entrechoquent le bien et le mal...

020

Cadres noirs de Pierre Lemaitre

Editeur : Calmann-Lévy (3 février 2010)
ISBN-10: 270214070X
ISBN-13: 978-2702140703

Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans anéanti par quatre années de chômage sans espoir. Ancien DRH, il accepte des petits jobs démoralisants. A son sentiment de faillite personnelle s'ajoute bientôt l'humiliation de se faire botter le cul pour cinq cents euros par mois... Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d'étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l'argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme, de ses filles et même à participer à l'ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d'une prise d'otages. Alain Delambre s'engage corps et âme dans cette lutte pour regagner sa dignité. S'il se rendait compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite. Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre.

L'avis des lecteurs 057

Livre déjà présenté là. Remarquable polar à la française sur un thème d'actualité, la crise et le chômage des seniors , avec cette exigence de la performance de notre société, et son corollaire…La dignité perdue. C'est dérangeant, même effrayant parfois, et remarquablement efficace. Cela part apparemment d'un fait divers. Est-ce pour cela que malgré le côté hallucinatoire, on ne peut s'empêcher d'y croire? Roman sans concession, polémique bien sûr et terriblement réaliste. Le cynisme n'est jamais loin et pourtant il se dégage une immense tendresse pour ces êtres fragilisés qui se retrouvent sur le bord de la route et donc prêts à tout.

020

La nuit de Maritzburg de Gilbert Sinoué

Editeur : Flammarion (19 mars 2014)
Collection : FICTION FRANCAISE
ISBN-10: 2081268795
ISBN-13: 978-2081268791

En 1893, une entreprise indienne propose à Mohandas Karamchand Gandhi, tout jeune avocat, de se rendre en Afrique du Sud pour y défendre ses intérêts. Gandhi accepte. Il ne le sait pas encore, mais c'est le tournant de sa vie. Il découvre l'apartheid, l'humiliation, et se lance dans un combat acharné contre la discrimination dont sont victimes ses compatriotes indiens. C'est là qu'il expérimentera pour la première fois une arme redoutable : la résistance passive. Jour après jour, le petit avocat timide et si british, va se métamorphoser jusqu'à devenir le Mahatma, la Grande Âme. C'est aussi sur cette terre de violences qu'il rencontre Hermann Kallenbach, un architecte juif allemand, avec lequel s'instaure une relation hors du commun. Une intimité précieuse, intense, forte comme une passion, digne d'un amour vrai. Gilbert Sinoué dévoile un visage méconnu de Gandhi et nous fait découvrir comment ces vingt-trois années en Afrique du Sud ont fait du personnage l'adversaire le plus redoutable de l'occupant anglais. Un roman magistral, passionné, où l'Histoire et l'histoire ne font qu'un.

L'avis des lecteurs 057

Le titre fait allusion à une humiliation subie par Gandhi et qui le fera basculer dans la "résistance". Cette biographie romancée est passionnante même si cela contribue à la chute d'un mythe. L'auteur s'appuie sur la correspondance passionnée qu'échangera Gandhi et Kallenbach. On voit en effet l'homme sous l'icône, avec ses failles, ses obsessions, voire sa tyrannie envers ses proches. Mais c'est aussi l'émergence d'un grand homme, là où s'est construit son mouvement de non-violence qui ébranlera ensuite l'Empire, en Inde. Obsédé sexuel et totalement psychorigide, religieux fanatique, la personnalité de Gandhi est ambivalente, mais c'est en combattant ses vices qu'il a su se dépasser . Néanmoins, ces aspects peu  flatteurs, en particulier concernant la suspicion de sa bisexualité et de son racisme vis-à-vis des noirs sont censurés en Inde…

020

Petite poucette de Michel Serres

Editeur : Editions le Pommier (30 mars 2012)
Collection : Manifestes
ISBN-10: 274650605X
ISBN-13: 978-2746506053

Le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer.
Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l'oral à l'écrit, puis de l'écrit à l'imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, tout aussi décisive, s'accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises.
De l'essor des nouvelles technologies, un nouvel humain est né : Michel Serres le baptise «Petite Poucette» - clin d'oeil à la maestria avec laquelle les messages fusent de ses pouces. Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d'être et de connaître... Débute une nouvelle ère qui verra la victoire de la multitude, anonyme, sur les élites dirigeantes, bien identifiées ; du savoir discuté sur les doctrines enseignées ; d'une société immatérielle librement connectée sur la société du spectacle à sens unique...

Ce livre propose à Petite Poucette une collaboration entre générations pour mettre en oeuvre cette utopie, seule réalité possible.

A l'origine de ce livre, un discours prononcé à l'Académie française en 2011, qui a été très largement diffusé, tout d'abord par la publication d'un extrait le lendemain dans «Le Monde», repris par un article dans «Le Figaro» puis d'un grand mouvement sur Internet...

Professeur à Stanford University, membre de l'Académie française, Michel Serres est l'auteur de nombreux essais philosophiques et d'histoire des sciences, dont les derniers. Temps des crises et Musique ont été largement salués par la presse. Il est l'un des rares philosophes contemporains à proposer une vision du monde qui associe les sciences et la culture.

L'avis des lecteurs 057

À lire absolument! Michel Serres dit son amour et son espoir pour la jeune génération, décrit son émerveillement devant la rupture générationnelle majeure qui affecte l'humain. Ce philosophe érudit, cet enseignant reconnu, mais surtout cet optimiste incorrigible nous amène à découvrir un nouvel humain, baptisé Petite Poucette, qui n'a plus la même tête, le même corps ni la même langue et doit son nom à l’habileté avec laquelle, en se servant de ses pouces, elle expédie des SMS en rafales : « Je voudrais avoir dix-huit ans, l’âge de Petite Poucette et de Petit Poucet, puisque tout est à refaire, puisque tout reste à inventer ». Et voilà cet octogénaire qui cherche à voir ce qu'il en sera des manières de vivre ensemble, des institutions, des façons d'apprendre et d'enseigner, de travailler, de raisonner ... Alors même si certains trouvent beaucoup de choses à redire, à critiquer, dénichent les failles, peu importe : voilà un message revigorant et plein d’espoir sur nos enfants en train de créer leur monde…


020

Grands-parents : à vous de jouer! du Professeur Marcel Rufo

Editeur : ANNE CARRIERE (25 octobre 2012)
ISBN-10: 2843376882
ISBN-13: 978-2843376887

Clinicien avant tout, dans ses livres Marcel Rufo s'appuie sur ses rencontres avec ses patients et leur famille pour éclairer et faire le lien avec la théorie psychiatrique ou psychanalytique. Dans ce nouveau livre, il a choisi de réfléchir à partir d'une expérience personnelle : les relations qu'il a eues, petit, avec son unique grand-mère, une femme extravagante, autoritaire, d'origine italienne. Replongeant dans cette histoire, il développe ce que le pédopsychiatre qu'il est devenu peut maintenant en comprendre. Comment ce petit garçon introverti a pu devenir un pédopsychiatre extraverti, un grand communicant à l'aise avec les médias... On voit là que rien n'est jamais joué au niveau de l'enfance. Dans un troisième temps, Marcel Rufo, pas encore grand-père, se projette dans l'avenir et écrit à son petit-fils ou sa petite-fille imaginaire, en se mettant dans la position quasi idéale du grand-père parfait qu'il imagine devenir et ne sera sans doute jamais.

L'avis des lecteurs 057

Pour rester avec les relations avec nos enfants, petits-enfants, le dernier ouvrage de Rufo, toujours pertinent, le rôle des grands-parents. Optimiste et intime, entre vécu et érudition, savoir et émotions, voici une mine d'anecdotes, de réflexions et de conseils à savourer sans modération.

020

Retour à Killybegs de Sorj Chalandon

Editeur : Grasset (17 août 2011)
Collection : Littérature Française
ISBN-10: 2246785693
ISBN-13: 978-2246785699

Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence.

Killybegs, le 24 décembre 2006
Tyrone Meehan

L'avis des lecteurs 057

Livre déjà présenté là. Excellent, un témoignage historique prenant sur la guerre en Irlande qui fait suite à "Mon traitre" .

020

Et pour finir, deux suggestionx envoyéex par deux lecteurs

Réparer les vivants de Maylis de Kerangal

Editeur : Verticales (2 janvier 2014)
Collection : Verticales
ISBN-10: 2070144135
ISBN-13: 978-2070144136

"Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps". Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.

L'avis des lecteurs 057

Rarement le terme "précision chirurgicale" n'aura été aussi adapté pour ce récit d'une transplantation cardiaque :

– Précision de toute la procédure médicale, depuis le protocole d'accord de la famille du "donneur" potentiel, les vérifications de "mort neurologique", des choix informatiques des différents "receveurs" pour chaque organe prélevé, les horaires millimétrés des phases opératoires, les gestes chirurgicaux sans droit à l'erreur, les rôles et fonctions de chaque "spécialiste" présent au "bloc"...

– Précision des états d'âme et des sentiments de la famille et des proches du "donneur" qui lui, n'a jamais émis d'avis sur la question du don d'organe ( à 20 ans, vous pensez !), du médiateur médical des dons, des "receveurs" au bon profil, des autres finalement pas choisis, des chirurgiens à qui rien n'échappe, des internes dont la moiteur des mains révèle l'appréhension de telles responsabilités...

- Précision de la dernière phase opératoire, celle de l'échange du cœur défaillant par celui "presque neuf" du donneur devenu anonyme et cet instant où, le "bloc" en apnée, le chirurgien redémarre l'organe inerte et congelé pour redonner la vie à sa patiente. Pas de bravos, pas d'explosions : on range les outils, le moteur tourne comme une horloge. Il est 5 heures du matin, l'interne invite sa collègue à un petit café-frites à la brasserie du coin.

Les dernières pages époustouflantes vous arrachent une telle émotion que le cœur a du mal à survivre à un tel traitement littéraire : ne vous en privez pas.

PS - Je suis persuadé que quelques producteurs de cinéma ont déjà entamé le rachat des droits.

020

Le collier rouge de Jean-Christophe Rufin

Editeur : Gallimard (27 février 2014)
Collection : Blanche
ISBN-10: 207013797X
ISBN-13: 978-2070137978

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes. Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité. Etre loyal à ses amis, se battre pour ceux qu'on aime, est une qualité que nous partageons avec les bêtes. Le propre de l'être humain n'est-il pas d'aller au-delà et de pouvoir aussi reconnaître le frère en celui qui vous combat ?

L'avis des lecteurs 057

Ce dernier livre de Rufin se lit comme une nouvelle assez courte. Le lecteur le trouve excellent  mais avoue ne pas être objectif car inconditionnel de cet auteur ! C'es un bon reflet de l’après première guerre mondiale avec pour décor, le bas-Berry de 1919, et comme personnages le soldat, le juge et la paysanne. Un beau roman court, troublant mais plein de poésie et de délicatesse.


020