2015-0927-DL

De la photo alternative !

Les PhotograpHuizats ont fait leur rentrée, jeudi, à l’ancienne, en expérimentant le plus simple appareil optique qui soit, un trou, et un révélateur « fait maison » : Séquence sténopé et caffenol !

C’est en fait avec de simples boîtes métalliques qu’ils ont créé des appareils photo dérivés de la camera obscura. Il suffit en effet, d’une boîte étanche et noire que l’on perce d’un trou minuscule, (en grec sténopé est un petit trou). Sur la surface opposée à cette ouverture vient se former l’image inversée de la réalité extérieure, que l’on capture sur du papier photosensible. Si la fabrication s’est révélée assez simple, le cadrage au jugé a un peu perturbé les apprentis sorciers du jour…

L’expérience s’est poursuivie avec le développement. Cette fois-ci, ils ont concocté un révélateur alternatif, baptisé caffenol, à base de café soluble, de cristaux de soude et de vitamine C. Et c’est à la lumière d’un feu arrière de vélo, en guise de lampe inactinique de chambre noire, qu’ils ont réalisé leurs doubles tirages, négatifs puis positifs, dans cette drôle de mixture.

La méthode étant très empirique, il leur a fallu tâtonner un moment pour trouver les bons temps d’exposition, et il leur faudra encore probablement quelques séances supplémentaires pour réaliser des clichés corrects. Mais l’objectif est rempli : loin de l’immédiateté du numérique, ils ont rendu hommage au début de la photographie en se laissant gagner par la magie de l’image qui lentement se révèle…

PhotograpHuizats stenope et caffenol - 3 sur 17

Le caffenol est une alternative amusante au révélateur chimique classique et sa réparation relève de la recette de cuisine.

PhotograpHuizats stenope et caffenol - 4 sur 17

PhotograpHuizats stenope et caffenol - 7 sur 17

PhotograpHuizats stenope et caffenol - 8 sur 17

Reflex ou smartphone ? Les photograpHuizats sont désormais « sténopé »…

PhotograpHuizats stenope et caffenol - 1 sur 1

Le premier négatif…