DL 170707-3

C'est LA tendance du moment au rayon littérature : les feel good books nous font rire et pleurer, en un mot, ils nous rendent plus vivants. Outre des titres à rallonge qui titillent notre envie de savoir la suite, ces romans riches en aventures burlesques et en ironie mordante ont pour point commun de s'amuser des misères de nos existences. Car ils ont beau nous rendre hilares dans un métro bondé, ils ne nous confrontent pas moins à des sujets sombres : aléas de la vieillesse, enfer des sans-papiers, tentation de la dépression... Et c'est bien là leur tour de force : nous arracher à nos idées noires tout en ne renonçant pas à regarder le monde en face. Puisque les Français lisent plus en été, selon les statistiques, les feel good books ont la part belle en cette saison.
 
Style vif, aisé, dosant savamment les problèmes qu'ils n'escamotent pas, donc, on les dévore sans les lâcher, mais interrompre notre lecture pour aller se baigner ou faire goûter les enfants, ne nous fait pas perdre le fil. De vrais livres de vacances, qui ne chamboulent pas grand-chose dans nos vies et n'ont rien à voir avec Proust, mais ce n'est justement pas ce qu'on leur demande après une journée harassante ou sur la plage...
Alors voici ces livres qui font du bien, évoqués lors de cette matinée conviviale
 
Il y a les humoristiques

51bTllntbyL

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas JONASSON

 

Traduction de Caroline BERG