5.- La ferme des Miller de Anna Quindlen (ed. Belfond)

Traduit de l'anglais (US) par Silke ZIMMERMANN

51k4ucGGmbL

Petite fille précoce et curieuse, Mimi mène une enfance protégée dans la ferme familiale. Il y a Bud, son père cultivateur et répare-tout ; Miriam, sa mère infirmière ; ses deux frères, le taiseux Eddie et le caïd séducteur Tommy ; ainsi que Ruth, sa tante qui, pour une raison étrange, ne s’éloigne jamais de la maison. Un monde rassurant, fait d’éclats de rire et de joie, que Mimi pense immuable.

Mais nous sommes en 1966 et ces jours sont comptés… La guerre du Vietnam laisse Tommy meurtri, la maladie frappe Bud et le gouvernement veut inonder la vallée pour construire un barrage. Alors qu’elle envisageait de quitter le village pour suivre des études de médecine et retrouver son amour d’enfance, Mimi va devoir faire un terrible choix. Récit magnifique dans lequel l’amour, les drames et les secrets inavouables façonnent le destin d’une famille américaine de la seconde moitié du XXe siècle.

 

Anna Quindlen

Anna Marie Quindlen est écrivain et journaliste née en 1952

Née d'un père irlandais et d'une mère italienne, elle est l’auteur de cinq best-sellers, dont Contre Cœur (One True Thing, 1994), Noir comme l’Amour (Black and Blue, 1998), L’Enfant sourira peut-être (Blessings, 2002) et Tous sans exception (Every Last One, 2010).

Journaliste célèbre, elle a signé dans le New York Times une série de chroniques qui lui ont valu le prix Pulitzer en 1992, ainsi qu’une autre série pour Newsweek, de 2000 à 2009.

Anna Quindlen vit à New York avec sa famille.