Des récits maintenant, fort différents bien qu’il s’agisse chaque fois d’autobiographies

9782070131631

Olivier de Jérôme Garcin

Editions Gallimard (2 février 2011) - 2070131637 - Récit 

Présentation de l'éditeur

A la veille de ses six ans, Olivier fut fauché par une voiture. Il ne survécut pas à l'accident. II était le frère jumeau de Jérôme Garcin. Olivier a grandi en lui, en même temps que lui. Une présence fantomatique qui lui a donné très tôt le goût du repli, et un étrange rapport à l'existence. Dans ce récit, Jérôme Garcin remonte le fil de ses souvenirs, met en regard les grands textes littéraires ainsi que les écrits scientifiques consacrés à la gémellité. et retrouve à chaque fois un peu de ce frère perdu. Un jeu de miroir et de mémoire pour tenter de dire ce drame qui a déterminé sa vie. Olivier prolonge La chute de cheval et Théâtre intime, deux récits autobiographiques parus aux Editions Gallimard..

L’avis des lecteursJ

"Olivier" est le 3ème récit autobiographique de Jérôme Garcin qui est critique et écrivain. Son frère jumeau a été écrasé par un chauffard et son père est mort alors qu'il avait 18 ans. Ces drames expliquent l'homme d'aujourd'hui, qui ne se raconte pas. C'est un livre sensible sans être mièvre qui reste à la frange des émotions et qui livre ses accointances avec le monde de la télévision, du cinéma et du théâtre.

&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&

9782070131075 

La blessure la vraie de François Bégaudeau

Verticales (5 janvier 2011) - 2070131076 - Récit

 Présentation de l'éditeur

François Bégaudeau a choisi de revenir loin en arrière, au coeur de l’été 1986 en Sud-Vendée. Il a alors quinze ans, un âge critique à bien des égards, celui des orgueils démesurés et des failles béantes, celui d’un adolescent prêt à toutes les métamorphoses. Comme chaque année depuis que sa famille s’est installée à Nantes, il passe ses vacances à Saint-Michel-en-l’Herm, une bourgade en rase campagne, mais proche des campings du bord de mer. Deux milieux aux antipodes, deux terrains de jeu familier pour le jeune narrateur en mal d’aventures concrètes. L’ado a déjà échafaudé son programme : trouver la fille qui voudra bien le déniaiser. Pressé de s’émanciper, il échafaude des stratégies, mise sur plusieurs tableaux, joue de malchance, avant d’entamer enfin une romance imprévue, la vraie, avec Julie, qui va changer ses plans et libérer en lui une sentimentalité poétique inattendue. Mais c’est sans compter sur les détours accidentels et contretemps malheureux qui vont compliquer son drolatique et douloureux apprentissage amoureux. Arrive le bal fatidique du 14 juillet, où tout va s’accélérer à tort et à travers. Provocations perverses, meurtre par imprudence, bitures en série… l’esprit embrumé du jeune Nantais n’arrivera plus à sortir de ce cauchemar éveillé. Dès lors, c’est la vitesse à l’état pur qui mène la danse : l’été en pente raide, la mort aux trousses, l’adolescent qui court à sa perte, une nuit sans fin, celle de tous les dangers, ou peut-être un gigantesque canular ayant très mal tourné ? Qui saura distinguer le vrai du faux et dire ce qui s’est réellement passé cet été 86 ? Et pourquoi le rire rétrospectif du narrateur révèle encore en lui une plaie à vif, vingt-cinq ans tard ?

L’avis des lecteurs K
100 pages de trop, dommage. Le roman fait allusion au milieu des années 80, et donc, ceux qui étaient ados à cette époque, auront une certaine nostalgie. Certes, il y a de l'humour, mais la fin reste incompréhensible pour moi : L'épilogue, qui commence par un événement dramatique, se termine de façon bizarre et laisse perplexe...

&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&

9782918320081

Mousquetaire du Général : Entretien avec le père Philippe Verdin de Raymond Sasia

Editions Guéna (1 octobre 2010)- 2918320080- Récit

Présentation de l'éditeur

Durant dix années, ils furent les gardes du corps de Charles de Gaulle qu'ils considéraient comme leur grand-père. L'un d'eux, Raymond Sasia, raconte pour la première fois ce compagnonnage de tous les instants : à l'Elysée, à la Boisserie, en Algérie, au Québec, en Argentine ou en Grèce... La vie de Raymond Sasia est un roman d'aventures et de fidélité. Engagé à l'âge de 15 ans dans la Résistance, héros de la Libération à 16 ans, membre de la garde d'honneur du Général de Lattre à Coblence, champion de judo, tireur d'élite formé par le FBI de John Edgar Hoover, il entre en 1961 au service du Général de Gaulle. Après la mort du Général, à la demande du gouvernement français, il devient le conseiller du roi Hassan II et lui sauve la vie. Il est chargé de la protection de Jean-Paul II lors de sa visite en France en 1988 en pleine vague d'attentats. C'est ainsi qu'il fait mentir Nostradamus qui avait prédit la mort du Pape à Lyon cette même année ! On surnomme Raymond Sasia " le dernier aventurier " tant sa vie fut trépidante et mêlée aux heures les plus glorieuses et dramatiques de l'histoire contemporaine. Ce témoin direct, le James Bond français, raconte avec passion et humour cette épopée au père Philippe Verdin.

Biographie de l'auteur

Inspecteur général de la police nationale, Raymond Sasia fut le colla-borateur de Christian Bonnet, Jacques Chaban-Delmas, Jean-Louis Debré, Christian Fauchet, Roger Frey, Pierre Faxe, Raymond Marcelin, Robert Pandraud, Charles Pasqua et Michel Poniatowski. Il est Commandeur de la Légion d'honneur au titre de la Résistance, Commandeur de l'Ordre National du Mérite, Croix de Guerre 39-45 avec l'âge de 17 ans ; et au Maroc, Grand Officier du Ouissam alaouite.

L’avis des lecteursJ

Ce récit d'un garde du corps est très intéressant et permet de découvrir un pan de l'histoire contemporaine. L'auteur raconte, avec passion et humour, toute sa vie depuis sa jeunesse, engagé dans la Résistance jusqu'à son rôle de garde du corps international. Très intéressante conversation avec le Père Philippe Verdin. Illustré avec photos de Raymond Sasia. Préface par l'Amiral Philippe de Gaulle. Une vraie leçon de combativité et de réussite.