C'était le 10 janvier… avec André, Anja, Fanny, Sandrine, Michèle, Renée, Sylviane et Vava.

Et si les livres sont toujours au cœur des débats de Livres et Palabres,

le cinéma enflammait déjà les esprits à l’approche du festival de l’Alpe d’Huez !

 

2014-0114-DL

Les Palabres littéraires à l’Alpe

C’est à la nouvelle Maison des Associations, au palais des Sports et des Congrès, que se sont réunis cette fois-ci les lecteurs de Livres et Palabres pour leur rendez-vous mensuel. Il a beaucoup été question du festival du film de comédie qui ouvre ses portes la semaine prochaine, et en particulier de la sélection des films… À suivre sur le blog de l’association qui s’apprête à rouvrir sa chronique journalière du festival ! Puis, les lecteurs sont revenus sur les livres échangés en décembre, complétant ou nuançant les commentaires émis la dernière fois, et surtout sur « Au revoir là-haut », qui enthousiasme toujours avec son scénario original et qui permet de se pencher sur le scandale de la construction des monuments aux morts après la grande guerre. Le tour d’horizon fut ensuite large avec « Ainsi résonne l’écho infini des montagnes » le dernier livre de Khaled Hosseini (« Les cerfs-volants de Kaboul » et « Mille soleils splendides ») et « Le garçon en pyjama rayé » de John Boyne, un récit poignant sur l’holocauste s’adressant aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Les polars ne sont pas oubliés avec l’exploration de chaque continent par Caryl Férey, cet écrivain, voyageur, scénariste et rocker dans l’âme, de « Zulu » à « Mapuche » en passant par « Haka ». Plus proche, le roman de Robert Goddard, « Le secret d’Edwin Strafford », dévoile les coulisses de la politique anglaise du début du XX siècle. Enfin, pour revenir à la montagne, le surprenant et très beau « La montagne à la une : Paris Match 60 ans de reportages » de Philippe Bonhème avec Catherine Destivelle, est à découvrir pour le plaisir des yeux et des histoires mythiques de l’alpinisme.

 

 

020

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea

de Romain Puértolas

Editeur : Le Dilettante (21 août 2013)
ISBN-10: 2842637763
ISBN-13: 978-2842637767

Un voyage low-cost... dans une armoire Ikea ! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d'une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.

Il était une fois Ajatashatru Lavash Patel (à prononcer, selon les aptitudes linguales, «j'arrache ta charrue» ou «achète un chat roux»), un hindou de gris vêtu, aux oreilles forées d'anneaux et considérablement moustachu. Profession : fakir assez escroc, grand gobeur de clous en sucre et lampeur de lames postiches. Ledit hindou débarque un jour à Roissy, direction La Mecque du kit, le Lourdes du mode d'emploi : Ikea, et ce aux fins d'y renouveler sa planche de salut et son gagne-pain en dur : un lit à clous. Taxi arnaqué, porte franchie et commande passée d'un modèle deux cents pointes à visser soi-même, trouvant la succursale à son goût, il s'y installe, s'y lie aux chalands, notamment à une délicieuse Marie Rivière qui lui offre son premier choc cardiaque, et s'y fait enfermer de nuit, nidifiant dans une armoire... expédiée tout de go au Royaume-Uni en camion. Digne véhicule qu'il partage avec une escouade de Soudanais clandestins. Appréhendés en terre d'Albion, nos héros sont mis en garde à vue. Réexpédié en Espagne comme ses compères, Ajatashatru Lavash Patel y percute, en plein aéroport de Barcelone, le taxi floué à qui il échappe à la faveur d'un troisième empaquetage en malle-cabine qui le fait soudain romain... et romancier (l'attente en soute étant longue et poussant à l'écriture). Protégé de l'actrice Sophie Morceaux, il joue une nouvelle fois la fille de l'air, empruntant une montgolfière pour se retrouver dans le golfe d'Aden puis, cargo aidant, à Tripoli. Une odyssée improbable qui s'achèvera festivement en France où Ajatashatru Lavash Patel passera la bague au doigt de Marie dans un climat d'euphorie cosmopolite. Sur le mode rebondissant des périples verniens et des tours de passe-passe houdinesques, voici donc, pour la première fois dans votre ville, L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, un spectacle en Eurovision qui a du battant, du piquant et dont le clou vous ravira. Non, mais.

Biographie de l'auteur

Romain Puértolas est né à Montpellier en 1975. Ballotté entre la France, l'Espagne et l'Angleterre, il devient DJ turntablist, compositeur-interprète, professeur de langues, traducteur-interprète, steward, magicien, avant de tenter sa chance comme découpeur de femmes dans un cirque autrichien. Évincé à cause de ses mains moites, il s'adonne alors à l'écriture compulsive. Auteur de 450 romans en un an, soit 1,2328767123 roman par jour, il peut enfin ranger ses propres livres sur les étagères de sa bibliothèque Ikea et en cacher ainsi les affreuses fixations en plastique.

L'avis des lecteurs :  007

Cela aurait pu être très drôle et le titre était franchement engageant, rappelant la publicité pour Canal +. Et en effet, après un bon début sympathique avec un ce personnage complètement décalé, on tombe sur une histoire un peu confuse, et surtout maladroite. Les aventures rocambolesques s’essoufflent, l’humour est un peu forcé, le style un peu lourd, et la question des immigrés clandestins trimbalés de pays en pays, qui se veut abordée de façon légère, perd en force et se noie dans le gentillet… Bref, ce n’est pas désagréable mais un peu léger… Comme un meuble Ikéa !

020

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes de Khaled Hosseini

Editeur : Belfond (7 novembre 2013)
ISBN-10: 2714455859
ISBN-13: 978-2714455857

En Afghanistan, des années 1950 à nos jours, mais aussi à Paris dans les années 1970, en Californie dans les années 2000 et sur une île grecque aujourd’hui. A Shadbagh, un minuscule village agricole, Abdullah, 10 ans, s’occupe de sa petite sœur Pari. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, ce qui leur permet d’oublier la mort de leur mère, les absences de leur père qui cherche désespérément du travail et ces jours où la faim les tenaille encore plus qu’à l’habitude. Un jour, leur père décide de partir pour Kaboul où l’oncle Nabi lui aurait trouvé un emploi et d’emmener Pari avec lui. Abdullah sent qu’il se trame quelque chose. Et de fait, leur père, préférant « couper un doigt pour sauver la main », vend Pari à la riche famille pour laquelle travaille Nabi. Une séparation déchirante qui pèsera sur toute la vie d’Abdullah, même après son exil aux Etats-Unis. La petite Pari oublie et grandit à Paris où sa mère, Nila, trop libre pour la société afghane, s’est enfuie au milieu des années 50. Nabi est resté auprès de Suleiman, le mari de Nila, devenu handicapé suite à un AVC. Des années plus tard, bien après la chute des Talibans, Abdullah n’a pas oublié Pari qui, elle, n’a jamais pu combler une sensation de vide, comme s’il lui manquait quelque chose d’indispensable, dont elle ignorait tout…

L'avis des lecteurs :  057

La lectrice recommande de découvrir Khaled Hoseini, cet Afghan qui a obtenu le droit d’asile aux États-Unis et dont les trois livres sont des succès planétaires et qu'il faut lire dans l'ordre : Commencer par "Les cerfs-volants de Kaboul" , adapté au cinéma en 2008 par Marc Forster, (à ne pas confondre avec "Les hirondelles de Kaboul" de Yasmina Khadra, tout aussi passionnant), avant de se plonger dans "Mille soleils splendides". Ce dernier ouvrage est tout autant apprécié.
Pas de jugement, pas de parti pris politique, mais un récit profondément humain qui permet de suivre une famille déchirée par l’arrivée des Taliban, sans pathos. La construction est complexe et d’une grande intensité dramatique ; Il faut suivre la multitude de personnages, de lieux et d’époque, mais l’écriture coule, sans pathos, pour parler encore et toujours de ce pays aimé et meurtri que l’on connaît finalement si peu malgré tout ce que l’on en dit…

020

On revient sur ce livre dont on a parlé

Au revoir là-haut  de Pierre Lemaitre

Editeur : ALBIN MICHEL (21 août 2013)
Collection : LITT.GENERALE
ISBN-10: 2226249672
ISBN-13: 978-2226249678

L'avis des lecteurs :  057

Livre bien apprécié aussi, bien ficelé, original avec une écriture précise, sublime. Et pour ceux que le nombre de pages rebute, vous pouvez vous plongez sans problème dans les 100 premières pages et vous arrêtez…  si vous le pouvez ! L'idée est vraiment très originale, en particulier sur le scandale de la construction des monuments aux morts juste après la grande guerre. Ne pas hésitez à aller voir la page de wikipedia sur les monuments aux morts de la Mozelle () , avec en particulier les inscriptions en Alsace-Moselle !!!

020

Et les livres qui continuent de vivre et qui ressurgissent, régulièrement

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

 Édition : Nil éditions (2 avril 2009)
ISBN-10: 284111371X
ISBN-13: 978-2841113712

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

L'avis des lecteurs :  057

Le livre m'a rebuté au début mais captivé par la suite avec un changement de ton qui relance l'intérêt. C'est un très beau roman sur fond historique et si le genre épistolaire est peu fréquent, il convient parfaitement à l'histoire. La lecture est facile et symapthique mais également instructive.

020

Le mystérieux Mr Kidder de Joyce Carol Oates

Editeur : Philippe Rey (14 mars 2013)
ISBN-10: 284876290X
ISBN-13: 978-2848762906

Lolita postmoderne, Katya Spivak oscille entre la naïveté de ses seize ans et le cynisme d’une gamine élevée à la dure. Et, quand le vieux et très distingué Mr Kidder l’aborde courtoisement alors qu’elle a le nez collé contre une vitrine de dessous affriolants, elle réagit avec la méfiance polie qui convient. Pourtant, peu à peu, au fil des jours et de leurs rencontres, la jeune fille en mal d’affection se laisse vaguement séduire par le charme et la générosité désintéressée que déploie à son égard le vieil homme. Mais, derrière sa richesse, ses manières impeccables, ses talents artistiques, sa grande maison vide, ses tableaux bizarres, sa gouvernante et son chauffeur discrets, qui est le mystérieux Mr Kidder ? Et que veut-il vraiment de Katya ?

L'avis des lecteurs :  007

Roman qui a pour thème les inégalités sociales, la confrontation entre deux milieux. Mais ce qui se noue entre le vieil homme et la jeune fille est raconté de façon malsaine au goût du lecteur qui trouve de plus que ce n'est pas très bien écrit, que l'on sent le côté américain. Ça se lit mais sans emballement.

020

 

Le vent des Khazars de Marek Halter, Makyo et Federico Nardo

Editeur : Glénat (14 novembre 2012) - ISBN-10: 2723458938 - ISBN-13: 978-2723458931

Editeur : GLENAT (29 mai 2013) - ISBN-10: 2723486966 - ISBN-13: 978-2723486965

Les Khazars sont une énigme historique. Juifs d'origine turkmène, dont le royaume s'étendait de la mer Caspienne à la mer Noire, ils disparurent il y a mille ans. À l'origine, un des premiers rois de ce peuple surprenant décida, par intuition et par nécessité, d'adopter la loi de Moïse alors qu'elle signifiait déjà exil et opprobre dans la plupart des pays. Marc Sofer, écrivain et historien du peuple juif, connaît bien cette ancienne civilisation. Il est, un jour, contacté par un Géorgien atypique qui lui assure avoir découvert d'antiques vestiges Khazars. Mais l'homme disparaît alors que Sofer commence seulement à mener son enquête. Au même moment un attentat, revendiqué par un groupuscule se faisant appeler "Le Renouveau Khazar", est commis en Azerbaïdjan, près de Bakou. Pour une civilisation disparue, les Khazars font décidément beaucoup parler d'eux ! Dans cette flamboyante saga où la fin du premier millénaire interpelle symboliquement la fin du second, le lecteur intrigué pourra suivre les nombreux rebondissements de l'enquête de Marc Sofer, mais aussi les intrigues et les passions du palais du Kaghan Joseph, roi des Khazars, et de sa soeur, la magnifique princesse Attex.

La culture musulmane accompagne depuis toujours Marek Halter, le juif polonais qui a passé une partie de son enfance à l'ombre des muezzins d'Ouzbékistan. Profondément œcuménique, Marek Halter encourage depuis toujours le dialogue interreligieux et organise des événements symboliquement forts pour rapprocher les représentants des trois religieux monothéistes et réconcilier juifs et musulmans.

L'avis des lecteurs :  057

La lectrice a découvert Marek Halter avec "L’inconnue de Birobidjan" et "Marie" et quand elle a découvert cette BD lors du Festival de la bande dessinée de l’Alpe d’Huez, elle n’a pu résister !
Si l’homme est controversé, notamment pour son "rapport ambigu avec les dates et l’histoire" selon Piotr Smolar, il n’en reste pas moins un conteur exceptionnel, abordant avec bonheur le passé pour mieux déchiffrer le présent.
Mais il est vrai que l’auteur construit sa légende, puisqu’il se met lui-même en scène avec un Marc Sofer, écrivain et historien, représentant le double parfait !

Fondés sur son roman éponyme, ces albums mêlent le roman historique et le thriller contemporain. Difficile de savoir ce qui est vérité historique et fiction puisque l’origine des Khazars fait toujours l’objet de grands débats entre historiens. Mais cela a le mérite de sauver d’un oubli définitif le fabuleux destin de ces Juifs des montagnes… à noter la mention « approuvé par Historia »

Lecture plaisante avec une mise en page efficace et dynamique, une mise en couleurs réussie qui s'adapte à l’intensité dramatique de l'histoire, des costumes d’époque retranscrits avec une finesse et des décors soignés.

020

Le garçon en pyjama rayé de John Boyne

Editeur : Folio Junior (23 août 2007)
ISBN-10: 2070612988
ISBN-13: 978-2070612987

Bruno a neuf ans lorsque son père, un officier nazi remarqué par le « Fourreur », se voit confier le commandement « d'Hoche-Vite ». Le petit garçon n'apprécie guère de devoir quitter la belle et grande maison de Berlin pour se retrouver dans une maison isolée et triste. De sa chambre, il aperçoit des hommes, des femmes et des enfants, tous vêtus de pyjamas rayés. Mais personne ne veut lui expliquer qui ils sont. Faisant fi des interdits, Bruno part en reconnaissance et se lie d'amitié avec Schmuel, un jeune garçon de son âge qui porte un pyjama rayé et vit de l'autre côté de la clôture. Ils échangent leurs histoires jusqu'au jour où Bruno franchit la clôture pour aider Schmuel à découvrir ce qu'il est advenu de son père qui a disparu brusquement, tout comme son grand-père avant lui...

Traduit de l'anglais dans une langue soignée et agréable à lire, ce roman s'adresse à un large public. Les jeunes lecteurs y verront l'histoire d'un jeune garçon confronté à un monde qu'il ne comprend pas et les adultes une fable étonnante mettant en lumière nombre de paradoxes. Petit garçon à l'innocence naïve élevé dans un cocon confortable, symbole de l'aveuglement des populations face au génocide juif, Bruno surprend par son ignorance des événements auxquels son père, officier nazi de haut rang, prend part. La facilité avec laquelle les deux enfants peuvent communiquer au travers de la clôture du camp d'Auschwitz est également déconcertante. Ces quelques invraisemblances donnent cependant du poids à ce récit sur l'holocauste qui fait réfléchir et peut être l'occasion de parler de cette période de l'histoire. Un récit poignant.  Âge: Dès 12 ans -- www.choisirunlivre.com -


Biographie de l'auteur
John Boyne, auteur de six romans, est né en Irlande en 1941 et vit aujourd'hui à Dublin. «Le garçon en pyjama rayé» fut couronné de deux Irish Book Awards, sélectionné pour le British Book Award et récemment adapté au cinéma (Miramax). Ses romans sont traduits dans trente langues différentes.

L'avis des lecteurs :  057

Une histoire classique, une écriture pudique et une fin terrible. Tout le charme de ce roman tient dans la naïveté de Bruno, dans ce qu'il ne comprend pas mais que le lecteur comprend : Âgé de neuf ans, il est contraint de déménager après que le "Fourreur" soit venu dîner chez lui et ait confié de nouvelles responsabilités. Il arrive donc, avec ses parents et sa grande soeur, à "Hoche-Vite" (Out with en anglais) où la maison est plus petite qu'à Berlin, où ses grands-parents ne sont pas venus, où il n'y a personne avec qui jouer, où on distingue une grande barrière derrière laquelle se trouvent des gens tous vêtus de pyjamas rayés. Vous aurez bien sur compris que derrière les mots de l'enfant se cachent le Fuhrer et le camp d'Auschwitz mais jamais les "vrais" mots ne sont prononcés, même par ceux qui veulent le corriger.

S'instaure entre deux enfants un bouleversant dialogue, une curiosité mutuelle de part et d'autre du grillage qui permet d'évoquer sans l'aborder de façon frontale, l'un des drames humains les plus terribles, de comprendre la complexité de l'âme humaine. Promet de belles discussions avec les plus jeunes !

020

Petites scènes capitales de Sylvie Germain

Editeur : ALBIN MICHEL (21 août 2013)
ISBN-10: 2226249796
ISBN-13: 978-2226249791

La première des « petites scènes capitales » pour Lili, c est celle d une photo que lui montre sa grand-mère, il y a une mère et son bébé, le bébé c est elle, la mère a disparu. Quand son père se remarie elle se trouve à 5 ans avec trois s urs et un frère par alliance, avec ce décalage de fille unique qui peine à comprendre les relations familiales et que l adolescence rend plus opaques. L aînée devient rebelle, le garçon veut devenir moine, la cadette meurt et chacun part loin du foyer. Seule Lili reste en témoin muet de la tragédie familiale qui n en a pas fini de révéler ses secrets, puis s en va elle aussi étudier à Paris, change de cap en mai 68 pour l expérience communautaire, poursuivant une quête de soi tâtonnante, traversée de rencontres, d éblouissements solitaires, de révélations dont elle ne sait que faire.

Plus qu un roman familial c est la recréation de scènes qui ont marqué les personnages, de l enfance à l âge adulte, de manière indélébile et souvent sous forme d évocations très visuelles que Sylvie Germain explore. Elle en déroule le questionnement intime : secret des origines, terreur enfantine de l abandon, constitution toujours incertaine de soi, effarement devant le mal et aussi, ce que l amour veut dire, comment vivre avec ses morts, comment répondre à un appel plus grand que soi.

L'avis des lecteurs :  057

Bon auteur, ténébreuse, mais qui écrit comme de la dentelle. Et là, c'est presque trop : elle tricote les mots, elle a le mot juste qui donne envie de relire, mais du coup, on n'avance pas. Si "Magnus" était un vrai récit qui porte, "Petites scènes captitales" est plus une étude psychologique.

020

Les cent derniers jours de Patrick McGuinness

Editeur : Grasset (28 août 2013)
ISBN-10: 224679854X
ISBN-13: 978-2246798545

Un jeune professeur est nommé en Roumanie en remplacement d'un confrère. Nous sommes trois mois avant la chute de Ceausecu, mais cela, il ne le sait pas. Guidé par Leo, un trafiquant au marché noir, il découvre un pays où tout est rare et rationné, de l'électricité à la liberté. Les seules choses qui prospèrent sont l'ennui et les petits arrangements. Tout le monde espionne tout le monde, on ne sait à qui l'on peut faire confiance. Ce roman que Graham Green n'aurait pas renié est celui de la déliquescence des vieilles dictatures qui tombent comme des fruits pourris. Et, au milieu de cette dangereuse morosité, survient l'amour pour une jeune femme qui va tout modifier.

L'avis des lecteurs :  057

Le livre des promenades disparues… L’étudiant fraîchement arrivé doit repérer les promenades avant que le dictateur ne fasse abattre des quartiers entiers.
Le lecteur retrouve l’ambiance qu’il a vécue dans ce pays dans les années 90 après la chute du mur. L’ouvrage est à découvrir non pas en tant que littérature, mais pour ceux que le pays intéresse.

020

 Atomka de Franck Thilliez

Editeur : FLEUVE NOIR (11 octobre 2012)
Langue : Français
ISBN-10: 2265093564
ISBN-13: 978-2265093560

Entre le moment où s'arrête la vie et celui où commence la mort il existe une frontière. Certains l'ont explorée...
À quelques jours de Noël une affaire d'envergure démarre pour Lucie Hennebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue est amie a disparu, alors qu'elle enquêtait sur un dossier explosif dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à la police.
Tandis que l'enquête s'accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel secret et cruel s'engage alors, détruisant le flic à petit feu...

Un mot de l'auteur
Voilà quelques temps, j'ai accueilli un petit enfant Ukrainien, par le biais d'une association. Il vivait dans un village proche de Tchernobyl, son organisme était contaminé au Césium 137, un élément radioactif lourd. Un mois passé en France, avec de l'air propre et de la nourriture saine, redonnait à son organisme de l'énergie pour une année. C'est de ce souvenir poignant, plein d'humanité, que m'est venue l'idée fondatrice d'Atomka. A travers ce thriller, par le biais d'une solide enquête policière, j'ai voulu montrer que Tchernobyl n'était pas juste un point dans l'espace et le temps, mais une réalité. Le drame de Fukushima, survenu lors de la rédaction de ce roman, n'a fait qu'appuyer ma démonstration.
Un autre thème qui m'intéressait était cette subtile frontière entre le moment où la vie s'arrête et celui où commence la mort. Lorsque tous les tracés sont plats, que la mort somatique est bien présente, les cellules, elles, continuent à vivre : 5 minutes pour celles du cerveau, 15 minutes pour celles du coeur, 30 minutes pour celles du foie... Et si, dans ce court laps de temps, le retour à la vie était possible ?
Je vous invite à plonger dans ce roman où le suspense est le maître mot et qui, néanmoins, lèvera chez vous, mes chers lecteurs, un tas d'interrogations sur la réalité de notre monde.
Franck Thilliez

L'avis des lecteurs :  057

Un bon thriller avec pour fond le nucléaire, à la fois plein d’humanité et très documenté. C’est intelligent, complexe, toujours aussi noir, et la tension est maintenue jusqu’au bout. Après une première partie peut-être trop linéaire, la deuxième s’accélère et devient plus haletante, même si la fin est un peu convenue. On retrouve les 2 flics du 36, Lucie Henebelle et Franck Sharko qui gagnent en profondeur. D’habiles flash-back permettent de retracer les grandes lignes de leur histoire et de leurs passés tourmentés, mais il est préférable d’avoir lu les opus précédents.

020

La pluie, avant qu'elle tombe de Jonathan Coe

Editeur : Folio (1 avril 2010)
ISBN-10: 2070416968
ISBN-13: 978-2070416967

Rosamond vient de mourir, mais sa voix résonne encore, dans une confession enregistrée, adressée à la mystérieuse Imogen. S'appuyant sur vingt photos soigneusement choisies, elle laisse libre cours à ses souvenirs et raconte, des années quarante à aujourd'hui, l'histoire de trois générations de femmes, liées par le désir, l'enfance perdue et quelques lieux magiques. Et de son récit douloureux et intense naît une question, lancinante : y a-t-il une logique qui préside à ces existences ? Tout Jonathan Coe est là : la virtuosité de la construction, le don d'inscrire l'intime dans l'Histoire, l'obsession des coïncidences et des échos qui font osciller nos vies entre hasard et destin. Et s'il délaisse cette fois le masque de la comédie, il nous offre du même coup son roman le plus grave, le plus poignant, le plus abouti.


Biographie de l'auteur
Né en 1961 à Birmingham, Jonathan Coe est l'un des auteurs majeurs de la littérature britannique actuelle. On lui doit notamment Testament à l'anglaise, prix du Meilleur Livre étranger 1996, La maison du sommeil, prix Médicis étranger 1998, et le diptyque que forment Bienvenue au club et Le Cercle fermé.

L'avis des lecteurs :  057

Un grand auteur à découvrir : une histoire époustouflante et sensible, une belle écriture fluide et élégante… La construction narrative est particulièrement originale puisque chaque chapitre du livre est développé à partir d’une image décrite oralement, comme des aveugles ! Un petit bijou avec une atmosphère pleine d’émotion et de délicatesse.

020

Zulu de Caryl Férey

Editeur : Gallimard (10 avril 2008)
ISBN-10: 2070120929
ISBN-13: 978-2070120925

Enfant, Ali Neuman a fui le bantoustan du KwaZulu pour échapper aux milices de l'Inkatha, en guerre contre l'ANC, alors clandestin. Même sa mère, seule rescapée de la famille, ne sait pas ce qu'elles lui ont fait... Aujourd'hui chef de la police criminelle de Cape Town, vitrine de l'Afrique du Sud, Neuman doit composer avec deux fléaux majeurs : la violence et le sida, dont le pays, première démocratie d'Afrique, bat tous les records. Les choses s'enveniment lorsqu'on retrouve la fille d'un ancien champion du monde de rugby cruellement assassinée dans le jardin botanique de Kirstenbosch. Une drogue à la composition inconnue semble être la cause du massacre. Neuman qui, suite à l'agression de sa mère, enquête en parallèle dans les townships, envoie son bras droit, Brian Epkeen, et le jeune Fletcher sur la piste du tueur, sans savoir où ils mettent les pieds... Si l'apartheid a disparu de la scène politique, de vieux ennemis agissent toujours dans l'ombre de la réconciliation nationale...


Biographie de l'auteur
Né en 1967, Caryl Férey s'est imposé comme l'un des meilleurs espoirs du thriller français avec la publication de Haka et Utu, Prix Sang d'Encre 2005, Prix Michel Lebrun 2005 et Prix SNCF du Polar 2005. Aux Editions Gallimard, il est également l'auteur de La jambe gauche de Joe Strummer, poursuite des enquêtes de Mc Cash débutées en Série Noire avec Plutôt crever, et, en 2007. du Petit éloge de l'excès.

L'avis des lecteurs :  057

Caryl Férey, un auteur français malgré son nom, poursuit son voyage sur tous les continents, avec cet opus sur l’avant et l’après apartheid, où il rappelle le passé proche des noirs et les haines à jamais inextinguibles, où il décrit une réalité quotidienne, avec les meurtres, les viols, la drogue, la corruption, le SIDA… C’est toujours bien documenté puisque l’auteur a été en Afrique du Sud et en Namibie, comme il l’avait fait pour HAKA et UTU en la Nouvelle-Zélande. Il y a un côté désespéré, avec des passages extrêmement violents et très réalistes, des destins tragiques qui se croisent et où se mélangent réalité et fiction. Ceux qui ont été en Afrique du Sud en gardent souvent un souvenir merveilleux et plus optimiste, mais peut-être que la force de ce livre est de refléter la complexité de ce pays complexe où tout n’est pas blancs ou noirs.

020

Le secret d'Edwin Strafford de Robert Goddard

Editeur : Sonatine (7 mars 2013)
ISBN-10: 2355841772
ISBN-13: 978-2355841774

 1977 : Martin Radford, jeune historien londonien dont la carrière universitaire a été brisée par un scandale, arrive sur l’île de Madère. Il y rencontre Leo Sellick, un millionnaire sud-américain, qui habite une superbe villa, naguère propriété du mystérieux Edwin Strafford, mort en 1951. Homme politique de premier ordre, promis à un brillant avenir, Edwin Strafford a été en 1908, à l’âge de 32 ans, ministre de l’intérieur du cabinet Asquith, aux côtés de Lloyd George et de Churchill, avant de démissionner brutalement en 1910 et de quitter la vie politique sans explication aucune pour disparaître dans l’anonymat. Les raisons de cette rupture inexplicable sont elles dans le manuscrit de ses mémoires, retrouvé dans la villa ? La lecture passionnée qu’en fait Martin pose beaucoup plus de questions qu’elle ne donne de réponses. En particulier sur le rôle d’Elizabeth, une jeune suffragette - ces militantes activistes qui revendiquaient le droit de vote pour les femmes dans un Royaume-Uni très conservateur - avec qui Strafford a vécu une histoire d’amour passionnée. Fasciné par les énigmes qui jalonnent le destin de Srafford, Leo Sellick propose à Martin de le rémunérer pour éclaircir cette étrange affaire. Mais alors que son enquête progresse, Martin va vite comprendre que cette histoire est loin d’être finie, et que, dans l’ombre, beaucoup ont encore intérêt à ce que le voile ne se lève jamais sur le secret d’Edwin Strafford.

Robert Goddard nous donne ici un nouvel opus captivant où le suspens, la passion et l’Histoire se conjuguent à merveille dans une intrigue aux multiples rebondissements. Il nous ouvre la porte d’un monde fascinant, celui des hommes de pouvoir, avec leurs démons, leurs fêlures. Indispensable. Robert Goddard a publié vingt et un romans depuis 1986. Longtemps souterraine, son œuvre vient d’être redécouverte en Angleterre et aux États-Unis, où elle connaît un succès sans précédent. Après Par un matin d’automne (2010) et Heather Mallender a disparu (2012), Le Secret d’Edwin Strafford, publié une première fois par Belfond en 1992 sous le titre Les Voies du bonheur, est le troisième ouvrage de Robert Goddard à paraître chez Sonatine Éditions.

L'avis des lecteurs :  057

À la découverte des coulisses de la politique anglaise du début du XX siècle, du mouvement des suffragettes dans un roman où suspense, la passion et l'histoire se conjuguent merveilleusement bien. Passionnant et instructif!

020

Hilda de Ndiaye

Editeur : Editions de Minuit (19 janvier 1999)
ISBN-10: 270731661X
ISBN-13: 978-2707316615

Mme Lemarchand se met en quête d’une femme de peine, qui aura pour tâche à la fois de s’occuper de la maison et des enfants, et de l’aider à supporter la mortelle longueur des journées.
Mme Lemarchand jette son dévolu sur Hilda dont elle a entendu dire beaucoup de bien. En premier lieu, qu’Hilda est parfaitement belle de visage et de corps. Puis, qu’Hilda ne fume pas, ne prend pas de médicaments.
Mme Lemarchand n’a pas l’intention d’exploiter Hilda, ni même de la regarder comme sa bonne. Mme Lemarchand est une femme de gauche. Elle veut éduquer sa servante, la former à la chose politique, lui apprendre à penser.
Mais, Mme Lemarchand va se heurter à la résistance d’Hilda, inexprimée mais sourdement hostile. Cette muette et sotte rébellion, elle fera tout pour la vaincre, pour le bien d’Hilda. Elle aimera sa bonne contre son gré et tentera de la façonner et de la modeler, éventuellement de l’imiter.

Biographie de l'auteur

 Marie NDiaye est née à Pithiviers, en France, le 4 juin 1967. Elle a fait des études de linguistique à la Sorbonne et a obtenu une bourse de l’Académie de France pour étudier à la Villa Médicis, à Rome. Marie NDiaye s’est mise à l’écriture très tôt, vers l’âge de douze ans. À dix-sept ans, elle publie son premier roman, Quant au riche avenir, aux Éditions de Minuit. Son roman En famille connait du succès lors de sa publication en 1990 et la consécration suit en 2001 avec le roman Rosie Carpe qui lui vaut l’obtention du Prix Femina. Si Marie NDiaye est avant tout une romancière, elle a aussi écrit pour le théâtre, notamment Papa doit manger, pièce qui fait partie du répertoire de la Comédie Française. Elle a également publié un recueil de nouvelles, en 2004, intitulé Tous mes amis.

L'avis des lecteurs :  057

« Hilda » est une pièce radiophonique commandée par Radio France. Hilda est le personnage principal de ce texte entièrement dialogué et où la voix de Hilda ne se fait jamais entendre. Une courte et très efficace fable d’époque, qui permet à Marie N’Diaye de reprendre l’ambiguïté des rapports entre maître et valet, à travers une esclave moderne à qui ne reste que le silence pour crier sa révolte. À découvrir !

020

La montagne à la une : Paris Match 60 ans de reportages de Philippe Bonhème et Catherine Destivelle

Editeur : Editions du Mont-Blanc (29 mai 2013)
ISBN-10: 2365450067
ISBN-13: 978-2365450065

En 1950, avec sa couverture sur la conquête de l'Annapurna par Herzog et Lachenal, Paris Match découvre une mine d'or. Le tirage passe de 40000 à 320 000 exemplaires. Pendant soixante ans, le magazine mettra la montagne à la une. La conquête des 8000, les voies nouvelles dans les Alpes, les avalanches meurtrières constituent une saga dont Paris Match intronise les héros avec un talent narratif et photographique exceptionnel. La montagne a aidé Paris Match mais Paris Match lui a rendu au centuple. La Montagne à la une vous fait revivre cet âge d'or. Un grand récit de Philippe Bonhème, une rédactrice en chef vedette : Catherine Destivelle (" sa Majeste Destivelle " comme titrera le magazine). Catherine commente les événements de l'alpinisme de ces soixante dernières années, marquées par une histoire d'amour et d'intérêt entre de grands journalistes et de grands alpinistes.

L'avis des lecteurs :  057

Un beau livre de montagne, un livre référence, reprenant pour des histoires mythiques relatées avec les yeux de l’époque. Les photos sont magnifiques tout comme les commentaires de Catherine Destivelle, l’une des rares femmes star de l’alpinisme, qui a tenu à rendre là un hommage à tous les héros de la montagne. Le style est didactique, avec quelques pointes d’humour, les clichés, d’une puissance émotionnelle incroyable.

020