11-07-07 Café littéraire

 Il a été beaucoup question de ce qui se trouve dans nos assiettes et de santé. De quoi prendre peur ou en tout cas s’interroger sur ce que nous mangeons, même si certains lecteurs ont appelé à plus de modération en attirant l’attention sur une forme de journalisme partisan un peu trop à la mode.

9782707157706

Notre poison quotidien de Marie-Monique Robin

La Découverte (24 mars 2011) - 

2707157708 - 

Essai – Exemplaire à la bibliothèque

Présentation de l'éditeur

Selon l'Organisation mondiale de la santé, l'incidence du taux de cancer a doublé au cours des trente dernières années (déduction faite du facteur de vieillissement de la population). Durant cette période, la progression des leucémies et des tumeurs cérébrales chez l'enfant a été d'environ 2 % par an. Et l'OMS constate une évolution similaire pour les maladies neurologiques (Parkinson et Alzheimer) et auto-immunes, ou pour les dysfonctionnements de la reproduction. Comment expliquer cette inquiétante épidémie, qui frappe particulièrement les pays dits « développés » ? C'est à cette question que répond Marie-Monique Robin dans ce nouveau livre choc, fruit d'une enquête de deux ans en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. S'appuyant sur de nombreuses études scientifiques, mais aussi sur les témoignages de représentants des agences de réglementation - comme la Food and Drug Administration (FDA) américaine ou l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) -, elle montre que la cause principale de l'épidémie est d'origine environnementale : elle est due aux quelque 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre environnement, et principalement notre alimentation, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pour cela, l'auteure retrace le mode de production des aliments, depuis le champ du paysan (pesticides) jusqu'à notre assiette (additifs et plastiques alimentaires). Elle décortique le système d'évaluation et d'homologation des produits chimiques, à travers les exemples des pesticides, de l'aspartame et du Bisphenol A, et montre qu'il est totalement défaillant et inadapté. Surtout, elle raconte les pressions et les manipulations de l'industrie chimique pour maintenir sur le marché des produits hautement toxiques. Et elle explore les pistes permettant de se protéger en soutenant ses mécanismes immunitaires par... la nourriture, ainsi que le démontrent de nombreuses études scientifiques (décriées par l'industrie pharmaceutique).

Biographie de l'auteur

Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice, est lauréate du Prix Albert-Londres (1995). Elle a réalisé de nombreux documentaires - couronnés par une trentaine de prix internationaux - et reportages tournés en Amérique latine, Afrique, Europe et Asie.  Elle est aussi l'auteure de plusieurs ouvrages, dont Voleurs d'organes, enquête sur un trafic (Bayard), Les 100 photos du siècle (Le Chêne/Taschen) et Le Sixième Sens, science et paranormal (Le Chêne). À La Découverte, elle a déjà publié : Escadrons de la mort, l'école française (2004, 2008), L'École du soupçon (2006) et, en coédition avec Arte Éditions, le best-seller Le Monde selon Monsanto (2008, 2009).

L’avis des lecteurs J

Ce dernier ouvrage est le fruit d’une longue enquête démarrée en 2004. L’intérêt de l’auteure pour la biodiversité et son inquiétude concernant l’appauvrissement des ressources naturelles et la pollution généralisée de l’environnement provoqués par la “révolution verte” (usage massif de produits chimiques) l’ont conduite à se poser 3 grandes questions :  Est-ce que le comportement criminel de la firme américaine Monsanto (fabricant de pesticide, 1er semancier au monde) caractérise la majorité des fabricants de produits chimiques ? Comment sont testées et réglementées les molécules chimiques de synthèse (environ 100 000 !!!) qui ont envahi notre environnement et nos assiettes depuis un demi-siècle ?  Y a-t-il un mien entre l’exposition à ces substances chimiques et la progression spectaculaire des cancers, maladies dégénératives, diabète, obésité… que l’on constate dans les pays développés ?

Pour répondre à ces questions, Marie-Monique Robin est remontée aux origines de la Révolution industrielle, qui a précédé la “révolution verte” et dont la logique de “progrès” perdure encore aujourd’hui et s’est intéressée aux substances chimiques qui entrent en contact avec la chaîne alimentaire (au bout de laquelle se trouve nos assiettes !). Un livre dense, truffé de données toxicologiques, d’explications sur la réglementation des normes chimiques, de notes et références. Le but est que chaque lecteur puisse devenir “son propre expert” et se réapproprier le contenu de son assiette.

&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&

Cet ouvrage est la suite logique de l’enquête commencée avec “Le monde selon Monsanto” du même auteur

9782707159168

Le monde selon Monsanto : De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien de Marie-Monique Robin

La Découverte (12 mars 2009) - 

2707157031 - 

Essai – Exemplaire à la bibliothèque

 Présentation de l'éditeur

Implantée dans quarante-six pays, Monsanto est devenue le leader mondial des OGM, mais aussi l'une des entreprises les plus controversées de l'histoire industrielle. Dans les dernières décennies, la firme a accumulé les procès en raison de la toxicité de ses produits (PCB, " agent orange, ou hormones de croissance bovine et laitière). Pourtant, elle se présente aujourd'hui comme une entreprise des " sciences de la vie convertie aux vertus du développement durable. Grâce à la commercialisation de semences transgéniques, elle prétend vouloir faire reculer les limites des écosystèmes pour le bien de l'humanité. Qu'en est-il exactement ? S'appuyant sur des documents inédits, des témoignages de victimes, de scientifiques ou d'hommes politiques, ce livre retrace l'histoire d'un empire industriel, qui, à grand renfort de rapports mensongers, de collusion avec l'administration nord-américaine, de pressions et tentatives de corruption, est devenu le premier semencier du monde. Et il révèle notamment le rôle joué par Monsanto dans le formidable tour de passe-passe qui a permis l'extension planétaire des cultures OGM, sans aucun contrôle sérieux de leurs effets sur la nature et la santé humaine.

&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&

Et pour continuer sur le même sujet, un film de Nikolaus Geyrhalter

3760063951332

Notre pain quotidien de Geyrhalter Nikolaus

kmbo/One plus One (12 mars 2009) - 

B0010VTXWY - DVD

 – Exemplaire à la bibliothèque

Synopsis

Pendant deux ans, Nikolaus Geyrhalter a placé sa caméra au coeur des plus grands groupes européens agricoles, nous donnant accès des zones inaccessibles, pour réaliser un documentaire cinéma qui interroge et implique intimement chaque spectateur. Il a filmé les employés, les lieux et les différents processus de production pour réaliser un documentaire cinéma qui interroge et implique intimement chaque spectateur. "Notre pain quotidien" ouvre une fenêtre sur l'industrie alimentaire de nos civilisations occidentales modernes. Réponse à notre sur-consommmation, la productivité nous a éloignés d'une réalité humaine pour entrer dans une démesure ultra-intensive qui a rejoint les descriptions des romans d'anticipation.

&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&

9782213624204

Guérir du cancer ou s'en protéger de Dominique Belpomme

Fayard (6 avril 2005) - 2213624208 - Essai Exemplaire à la bibliothèque

Présentation de l'éditeur

Peut-on éradiquer le cancer ? Oui, si nous changeons notre conception de la maladie : tel est le message d'espoir du professeur Dominique Belpomme, président de l'Association française pour la recherche thérapeutique anticancéreuse (ARTAC). II y a urgence. Car si les progrès de la médecine permettent désormais de vraies guérisons pour près de la moitié des malades, aucune nouvelle amélioration significative n'est à attendre des recherches thérapeutiques. Démonstration scientifique à l'appui, l'auteur en arrive à la conclusion que ces recherches sont aujourd'hui dans l'impasse. Or les causes des cancers ne sont pas seulement celles que l'on croyait jusqu'alors. Loin de tenir uniquement à notre mode de vie, elles sont en fait en grande partie liées à la pollution de l'environnement par les produits chimiques, l'amiante, les pesticides, les dioxines, certains additifs alimentaires... C'est ce que souligne l'Appel de Paris. Nous sommes à un tournant : c'est une politique de santé absolument nouvelle qu'il s'agit de mettre en œuvre, fondée sur la précaution et la prévention. Ce livre est également un guide à l'usage à la fois des malades et des bien portants, avec sept règles précises à suivre pour guérir d'un cancer et trente recommandations pratiques pour éviter d'en être atteint. II est écrit dans un style simple et direct, avec une grande chaleur humaine, par un médecin qui a consacré sa vie à combattre la maladie.

Biographie de l'auteur

Dominique Belpomme, professeur de cancérologie à l'université Paris-V, membre de l'Association américaine de recherche sur le cancer (AACR), exerce à l'Hôpital européen Georges-Pompidou. II est l'auteur de Ces maladies créées par l'homme (Albin Michel, 2004)

L’avis des lecteursJ

L'ouvrage sur lequel s'est appuyée Marie-Monique Robin pour explorer les pistes pour manger mieux. Quand la prévention devient remède... avec ce médecin qui lance un "signal d'alarme" sur cette société devenue "cancérigène"... Selon la croyance populaire, on rencontre plus de cancers aujourd'hui parce que la population est vieillissante : autrefois , les gens mouraient avant que cette "maladie de vieux" n'ait le temps de se manifester. Si ce point de vue contient une part de vérité, il manque de précision. "C'est la durée d'exposition aux facteurs de risque, et non le vieillissement seul, qui est en cause" affirme le Pr Dominique Belpomme. Voir aussi, du même auteur, “Avant qu'il ne soit trop tard”.

&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&

9782221097625

Guérir, le stress, l'anxiété, la dépression sans médicament ni psychanalyse

de David Servan-Schreiber

Robert Laffont (20 mars 2003) - 

2221097629 - 

Essai -

Exemplaire à la bibliothèque

Présentation de l'éditeur

Psychiatre rompu aux méthodes classiques de sa discipline, mais mécontent de leurs résultats, David Servan-Schreiber expose ici pour la première fois les bases de ce que l’on pourrait appeler une nouvelle médecine des émotions : une révolution qui arrive aujourd’hui en France.

Formé aux États-Unis, David Servan-Schreiber a d’abord poursuivi une carrière de chercheur en neurosciences et a soutenu sa thèse sous la direction de Herbert Simon, le seul psychologue à avoir jamais reçu le prix Nobel. Il s’est ensuite tourné vers la pratique clinique tout en poursuivant des recherches sur la neurobiologie des émotions. Depuis, le centre de médecine complémentaire qu’il a créé aux États-Unis ne désemplit pas.

Et si l’on pouvait guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse ?

50 à 75 % des visites chez le médecin sont motivées par des troubles liés au stress ; ce dernier est un facteur de risque pour la santé plus grave que le tabac ; les huit médicaments les plus prescrits le sont pour des problèmes directement liés au stress… et les Français sont les plus grands consommateurs au monde d’antidépresseurs et de tranquillisants. Or ces médicaments, s’ils peuvent être prodigieusement utiles, sont d’une efficacité limitée et ont des effets secondaires. Quant aux traitements d’inspiration psychanalytique, outre qu’ils ne sont pas accessibles à tous, leur utilité n’a jamais pu être établie de manière convaincante.

Huit méthodes pour guérir. Huit méthodes simples, efficaces, aux résultats rapides et durables, sans risques ni effets secondaires. Qu’il s’agisse de la « désensibilisation par les mouvements oculaires » (EMDR), de la régularisation du rythme cardiaque par bio-feedback, de la synchronisation des horloges biologiques par les « simulateurs d’aube », du rôle bénéfique de l’exercice physique ou des acides gras « oméga-3 », toutes les approches présentées ici ont été validées par des études scientifiques rigoureuses. Elles offrent à tous, sans exception, les moyens de reprendre en main les rênes de leur propre vie.

Biographie de l'auteur

Après des études de médecine et de psychiatrie, David Servan-Schreiber s'est tourné vers la recherche fondamentale en neurosciences cognitives. Il est ensuite revenu à la pratique clinique tout en poursuivant ses travaux sur la neurobiologie des émotions. Après vingt ans passés en Amérique du Nord, où il a contribué à fonder puis à diriger le Centre de médecine complémentaire de l'université de Pittsburgh, il partage aujourd'hui son temps entre les États-Unis et la France.

L’avis des lecteursJ

Ce livre  remet en cause une vision traditionnelle du traitement de ces pathologies en France en posant la problématique d'une nouvelle médecine des émotions sachant répondre aux défis posés par l'anxiété, le stress et la dépression.

Le propos est clair, étayé par de nombreux exemples concrets et de références sans jamais tomber dans la description scientifique crue, ce qui rend la lecture vivante et facile : un témoignage de qualité, passionnant et très abordable pour les non-initiés

&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&$&

On s’éloigne de nos assiettes pour continuer notre tournée des essais…

9782879296777

Le quai de Ouistreham de Florence Aubenas 

Editions de l'Olivier (4 février 2010) - 2879296773 - Essai - Exemplaire à la bibliothèque

Présentation de l'éditeur 

" La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu'en dire, ni comment en prendre la mesure. Tout donnait l'impression d'un monde en train de s'écrouler. Et pourtant, autour de nous, les choses semblaient toujours à leur place. J'ai décidé de partir dans une ville française où je n'ai aucune attache, pour chercher anonymement du travail. J'ai loué une chambre meublée. Je ne suis revenue chez moi que deux fois, en coup de vent : j'avais trop à faire là-bas. J'ai conservé mon identité, mon nom, mes papiers, et je me suis inscrite au chômage avec un baccalauréat pour seul bagage. Je suis devenue blonde. Je n'ai plus quitté mes lunettes. Je n'ai touché aucune allocation. Il était convenu que je m'arrêterais le jour où ma recherche aboutirait, c'est-à-dire celui où je décrocherais un CDI. Ce livre raconte ma quête, qui a duré presque six mois, de février à juillet 2009. J'ai gardé ma chambre meublée. J'y suis retournée cet hiver écrire ce livre. ", Florence Aubenas.

Biographie de l'auteur 

Née en 1961, Florence Aubenas a fait la plus grande partie de sa carrière de journaliste à Libération, avant de devenir grand reporter au Nouvel Observateur. Depuis juillet 2009, elle est présidente de l'Observatoire international des prisons.

L’avis des lecteursJ

Je commençais à trouver Florence Aubenas un peu démago , défenseuse inoxydable des veuves et des orphelins et un ami m’a conseillé la lecture de «  la méprise «  sur l’affaire Outreau, j’ai avalé ses deux livres/ témoignage avec ferveur. Elle a le mot juste , elle évite toute commisération judéo engonçante , elle parle vrai et à lire ces deux documents , je me dis que l’on cherche le dépaysement loin de nous alors que d’autres mondes  se débattent à côté de nous , dans une discrétion que l’on entretient lâchement. Et puis elle a de l’humour , sans cynisme. Il faut faire lire ses deux documents à un maximum de gens.

9782757820100